FacebookInstagrammenu-iconicon-playscroll-downsearchTwitterYouTube
Menu

Le fleuron des pilotes opérant au feeling:

« Iceman » Janne Laitinen

Chez Nokian Tyres, on parle beaucoup des pilotes qui fonctionnent au « feeling ». Ils fournissent sur la conduite des informations que même les ordinateurs et les appareils de mesure les plus sophistiqués ne sont pas capables de transmettre. Janne Laitinen est un tel pilote au feeling : il connaît le secret des meilleurs pneus hiver du monde et est un élément irremplaçable dans leur développement.

Le record officiel de la voiture la plus rapide sur la glace (335,713 km/h) au Livre Guinness des records et le record du monde de vitesse des voitures électriques sur la glace (252,09 km/h) ont tous deux été établis par Janne, mais le quotidien d’un pilote d’essai ne se borne pas à filer à toute allure. Ce travail exigeant implique des milliers de répétitions dans des conditions très variables, des changements continus de pneus et une analyse minutieuse.

« Lors des tests de pneus, nous autres pilotes d’essais remettons nos évaluations écrites sur les pneus, mais nous discutons aussi beaucoup », souligne Laitinen, qui est connu comme quelqu’un qui parle peu, mais que tout le monde écoute.

En pourquoi ne l’écouterait-on pas ? Les évaluations des pilotes d’essai ont un impact majeur sur le tour que prendra un nouveau pneu. Dans les conditions difficiles de la Scandinavie, il n’est par exemple pas possible d’élaborer un pneu hiver qui ne serait adapté qu’aux routes verglacées ou enneigées.

« Le développement des pneus est un processus sans fin. Même si l’adhérence hivernale des pneus progresse constamment, l’adhérence sur le mouillé et la tenue de route s’améliorent elle aussi dans le même temps. »

Aller toujours de l’avant

Les essais ont conduit Laitinen sur pratiquement tous les continents. Sa vie est fortement centrée sur l’automobile et les pneumatiques. Elle le serait encore plus, si le temps ne venait pas à manquer. Il a vendu son âme au démon de la vitesse.

« Il faut toujours que j’aille de l’avant », dit Janne sur le mode de l’aphorisme, quand on l’interroge sur ses passe-temps automobiles en dehors du travail.

« J’ai fait un peu de courses d’endurance avec des amis. J’ai toujours plus ou moins des projets en cours en matière de sport automobile, mais je n’ai que peu de temps à moi. »

Le dernier projet en date était un test de vitesse au fond du golfe de Botnie, au large de la ville d’Oulu. Les éléments ont failli prendre le meilleur de la technologie, mais en assurant le coup avec un pilote adroit et résolu, Laitinen, les résultats étaient au rendez-vous, avec un nouveau record du monde de vitesse sur glace, 335,713 km/h.

Pas une simple formalité

Le triple recordman du monde parle longtemps et de façon convaincante des voitures et des meilleurs pneus hiver au monde. Le tout nouveau record du monde de vitesse sur place est encore en tête de ses pensées. Janne est un professionnel expérimenté de haut niveau qui saute pas à pieds joints, même après l’établissement du record. Alors qu’il vient de filer à plus de trois cent à l’heure, on a l’impression qu’il revient en voiture de la supérette du coin.

« Bon, établir des records n’est jamais une simple formalité. Bien sûr que ça fait plaisir quand on vient de réaliser un record. »